Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 26 mars 2006

Ostwald : Les premiers messages...

Samedi, 25 mars 2006. Bonjour, Je viens de passer au pied de l'arbre. Je ne sais pas si la cabane était occupée. J'ai pu constater l'ampleur du massacre. Une dame s'est arrêtée en voiture et m'a demandé d'accrocher une prière à l'arbre. Même si son geste peut sembler naïf, il donne une touchante note d'humanité face à la barbarie en marche. Pierre Prière de l'Arbre Je suis le bois de ton berceau La chaleur où cuit ton pain La table familiale La charpente de ta maison Le lit dans lequel tu dors Les planches de ton cercueil Je suis l’ombre lorsque brûle le soleil d’été Je suis le pain de la bonté Je suis la croix du Christ Ecoute ma prière Respecte moi Puisse la légèreté de ton feuillage et la force de tes racines Etre fidèle miroir de leur destinée commune. MCA Merci à Céline, Gaëlle, Thomas, Thibaud et aux nombreux collégiens venus nous soutenir. Le Gnome et les Arbres les remercient et les saluent bien bas !

Commentaires

Autant d'amour de la nature au milieu d'un tel massacre... merci Le Gnome avec un grand G.
J'espère que tu n'auras pas trop froid dans ton arbre. Que tous les amoureux des arbres viennent te voir dans la forêt d'Ostwald.
Bisous bisous
Fabienne

Écrit par : BAAS Fabienne | dimanche, 26 mars 2006

bonjour fabienne , c'est rigolo de se retrouver au pied d'un
arbre. on s'est connu gamin ; on avait une prof de francais
ISABELLE ; quel souvenir !
on s"est vu à ostwald au pied du peuplier ; avec mes filles
grimpeuses aux branches.

Écrit par : francis KLEIN | samedi, 08 avril 2006

Francis,
Ce peuplier est un porte bonheur, nous y rencontrons une quantité de personnes merveilleuses et surtout des amis perdus de vue depuis longtemps, mais qui ont gardé leur coeur d'adolescent amoureux de la vie et de la nature.

A bientôt avec les "grimpeuses"
Fabienne

Écrit par : fabienne | dimanche, 09 avril 2006

Les commentaires sont fermés.